samedi 13 août 2011

Texte (équestre) en calligraphie , une première!

Bonjour,

voici un texte qui m'a pris plus de 2 heures cet après midi.
C'est la première fois que je calligraphie un texte aussi et pour cela j'ai choisie mon écriture préférée la Batarde (mais ce n'est pas la plus jolie, préférée: au sens de la maniabilité de l'écriture). J'ai écris en noir.

J'ai choisi d'écrire le "A" en gothique pour aéré le texte. Le "pprends" est écrit aussi en grand (mais moins et en batarde comme tout le reste) pour éviter de devoir le ré-écrire à chaque fois (j'ai un peu modifié le texte d'origine).

Les enluminures autours de la première lettre (le A) sont tout d'abord (vers la gauche) serrée puis elles s’espacent sous les autres lettres. Mais elles restent serrée en haut, sur les lettres.
Le "d" n'a pas de barre car je voulais que le "p" soit plus haut que le "A".

Ensuite, j'ai mis les dessins de verdures sur le côté afin d'attirer l'oeil et de mettre de la lumière et de la couleur.
J'ai laissé des espaces vides avant de mettre l'adresse de mon blog puis le nom de l'auteur et le livre.

Pour ceux qui n'arrivent pas à lire:

"Apprends
-la douceur, si tu as déjà donné une caresse, souviens-t'en lorsque tu tiens tes rênes.
-à accompagner, à suivre ton cheval comme le nageur se laisse porter par la vague.
-la souplesse et touche 100x la pointe de tes pieds avant de demander une flexion à ton cheval,
-à t’asseoir en selle car la partie la plus sensible de ton corps n'est pas ton coeur.
-à tomber, voler est agréable, voler est un rêve, mais savoir tomber te permettra de continuer à rêver.
-à tonifier tes sens, nos sens sont endormis, ton cheval les réveille pour toi.
-à réfléchir, l'action doit toujours suivre le raisonnement,
-à monter à cheval, souviens toi que tu n'es pas une mouche, monte comme si tu demandais la permission.
-à te sentir libre et en paix avec toi même, c'est simple: il suffit d'être cavalier!"

Le manuel du cavalier,
A. Mischianti



3 commentaires:

  1. Très beau et très impressionnant, un vrai travail de fourmi.
    As-tu déjà pensé à encadrer tes calligraphies ?

    RépondreSupprimer
  2. Au galop ! Cataclop cataclop cataclop...

    RépondreSupprimer
  3. Merci, oui j'y ai pensé mais pour le moment, je n'en ai pas les moyens et pas de magasins de cadres près de chez moi.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage!